Rechercher un numero de téléphone, un e-mail, un pseudo impliqué dans une affaire de cybercriminalité

#    Attention!! Adresses utilisées par des suspects et potentiels cyberecriminels:                                                      
1. cabinet.claude.bernard.perso@yandex.com
2.Mlle Sandra Ferteux, sand-amour @live.fr, 225 02 91 14 69
3.Inspecteur Angui Eboi Alain, angui.eboi.a @gmail.com
4.cyber.criminalite.gouv @gmail.com
5.police.interpol338 @gmail.com
                                                                                                                                               Consulter la liste complète>> >>

 
 

 

Rechercher un numero de téléphone, un e-mail, un pseudo impliqué dans une affaire de cybercriminalité

Fin de course pour un adepte de l'arnaque aux faux sentiments

Les équipes de la PLCC ont procédé à l’interpellation du nommé DAKOSSI ELISEE, à la suite d’une plainte déposée pour délit de faux, usage de faux, escroquerie et complicité d'escroquerie sur internet portant sur 2.989.575 FCFA.
La plainte est survenue après que le plaignant se soit rendu compte que sa dulcinée était en réalité un escro qui lui inventait des histoires pour lui soutirer de l'argent. En effet, DAKOSSI ELISEE a envoyé à la victime la photo d'une jeune fille en se faisant passer pour celle ci. A la suite de leur échanges la victime en est tombé amoureux et lui a expédié plusieurs mandats de Western Union.

Les investigations techniques réalisées par la PLCC ont permis de tracer les retraits de ces mandats western union ainsi que l'identification et la localisation du destinataire de ceux ci à savoir le nommé DAKOSSI ELISEE.

Le mis en cause a été déféré devant le parquet d’Abidjan-Plateau aux fins de droit.

Journée de sensibilisation dans un établissement de la commune Abobo

Le mardi 25 novembre 2014, l'équipe de la PLCC s'est rendu dans les locaux de l'Institut Secondaire Technique ASSAMELA situé dans la commune d'Abobo pour une journée de sensibilisation. Cette séance avait pour thème: la cybercriminalité, quels dangers pour la jeunesse? l'objectif était de sensibiliser les élèves sur les conséquences de cette pratique.

Au programme, les élèves ont appris les notions de base sur la cybercriminalité ainsi que les risques encourus pour un jeune cybercriminel et enfin quelques conseils sur le bon usage de l'Internet. Au terme de cet échange, les élèves ont pu se rendre compte des risques du gain facile mais surtout l'importance de l'intégrité morale.

Toutes ces actions de sensibilisation sur la cybercriminalité à destination des écoles ont pour objectif de faire prendre conscience au jeune public des dangers de la cybercriminalité.

Un individu interpellé après avoir escroqué plus de 15 millions de fr CFA

Le nommé KOUASSI KOUAME JULES CESAR dit FLORA FLAMENT alias « DINZO LA MERVEILLE », jeune ivoirien âgé de 19 ans a été interpellé à Yopougon Niangon à gauche par les agents de la PLCC suite à une information anonyme.
Il s'est avéré au cours de l'enquête que des plaintes concernant la nommée FLORA FLAMENT étaient portées à nos services par trois(3) personnes.En effet, il séduisait ses victimes en prétendant être une ressortissante française qui se trouvait à Abidjan et qui recherchait un amant.
Le montant total de ses escroqueries s'élève à 22.900 Euros soit 15.000.000 FCFA.
Il a été déféré devant le parquet d'Abidjan pour répondre de ses actes.

Deux caissières mises aux arrêts pour le détournent d’un mandat de plus de 2.8 millions FCFA

PLCC

Les équipes de la PLCC ont procédé à l’interpellation des nommées KOUAME NADEGE REINE et OUATTARA MARIAM, à la suite d’une plainte déposée pour détournement de mandat d’une valeur de 2.800.000 FCFA. La plainte est survenue après que le plaignant ce soit rendu dans un établissement bancaire pour le retrait d’un mandat à lui adressé, sans pouvoir entrer en possession de son argent. En effet, muni de son bordereau d’envoi, le plaignant s’est rendu dans un premier point de retrait dans la commune de Vridi. Après avoir pris connaissance du bordereau d’envoi, la caissière répondant au nom de KOUAME NADEIGE lui a signifié qu’elle ne pouvait procéder au paiement prétextant qu’elle avait déjà atteint son quota journalier de transactions autorisées. S’étant rendu dans une seconde agence du même établissement bancaire, le paiement n’a pu être effectué pour les mêmes motifs.

Des billets émis frauduleusement après le piratage du système informatique d’une agence de voyage

Les équipes de la PLCC ont mis aux arrêts une personne répondant au nom de COULIBALY YEGUETIONRY MARIAM, suite à une plainte déposée pour émission illicite de billets d’avion d’un montant de 2.643.500 FCFA. En effet, c’est après avoir reçu une facture mensuelle majorée de plus de deux millions de francs, que les responsables de ladite agence se sont aperçus de l’activité illicite. Il revient des enquêtes menées sur le terrain que la nommée COULIBALY YEGUETIONRY MARIAM, employée de ladite agence, a procédé à l’installation d’un logiciel de prise de contrôle à distance sur l’ordinateur ayant servi ensuite pour l’émission illicite des billets d’avions. Les investigations techniques réalisées sur le matériel saisi ont permis de découvrir que les billets ont été émis tard dans la nuit, alors que les locaux de l’agence étaient fermés.

Pages