Article

DEUX FRÈRES QUI S'ADONNERAIENT À LA CYBERCRIMINALITÉ ARRÊTÉS PAR LA PLCC

Une intrusion dans le système informatique d'une société de téléphonie mobile, grâce à des logiciels malveillants de contrôle à distance, a conduit celle-ci à saisir la PLCC. Les recherches menées par le LCN qui est l'appui technique de la PLCC a permis de retrouver l'auteur des mails contentant les virus. Ce serait l'un des suspects, BAZIÉ DESIRÉ. Il a été interpellé à l'aéroport en compagnie de son frère cadet BAZIÉ MARTIN alias « LA VIEILLE ÉCOLE ». L'audit des éléments en possession du petit frère par le Laboratoire de Criminalistique Numérique a révélé qu'il possédait de nombreux faux profils.

Lors de leur audition, les frères ont tout nié. A la question de savoir pourquoi les comptes à partir desquels ont été envoyés les mails étaient associés au numéro de BAZIÉ DÉSIRÉ? Le concerné n'a donné aucune réponse.

Il faut dire que cet individu n'est pas à son premier coup d'essai. C'est un récidiviste. En 2015, il avait déjà forcé les accès du système d'une autre société de téléphonie, qui avait saisi la DITT. Cela avait permis de l'interpeller et de le déférer.

Quant, à Martin pourquoi avait-il autant de profils aux noms différents avec des photos de personne de race blanche? A quoi lui servaient tous ces faux profils? Celui-ci n'a pas pu répondre également.

Ils pourraient être poursuivis pour intrusion dans un système informatique, utilisation frauduleuse d'éléments d'identification de personne physique et morale sur internet. Ils ont été mis à la disposition du Parquet d'Abidjan.