Article

[Maroc] Cybercriminalité : Des mineures victimes de sextorsion dans la région de Chichaoua

Les services de la Gendarmerie Royale de Mejjat ont procédé à l’arrestation d’un jeune homme de 20 ans, accusé de tentatives d’extorsion, de chantage et menaces à l’encontre de jeunes lycéennes via le réseau social facebook.

Cette arrestation a eu lieu suite à de nombreuses plaintes déposées par les familles des victimes, notamment une jeune fille qui a vu des photos montées sur photoshop la montrant dans des situations inconfortables qui lui ont valu les railleries de ses camarades au lycée. Elle explique que l’accusé a pris contact avec elle par message privé, lui a montré les photos et a commencé à la faire chanter, exigeant d’elle une somme d’argent et un smartphone.

Le maître chanteur présumé a été appréhendé chez lui après que la cellule technique des services de  la Gendarmerie a réussi à retrouver les échanges de messages privés entre lui et ses victimes qui confirment la tentative d’extorsion, ainsi que des publications avec les photos montées des jeunes filles.

Cette tendance est de plus en plus répandue et la cybercriminalité est en train d’emboîter le pas à la criminalité classique de façon inquiétante. Cachés derrière un écran et des pseudonymes, les cybercriminels se croient dans l’impunité de manipuler de jeunes innocentes, quitte à ruiner leur vie sans aucun état d’âme et pour quelques milliers de dirhams !

Les services de la Gendarmerie Royale de Mejjat ont procédé à l’arrestation d’un jeune homme de 20 ans, accusé de tentatives d’extorsion, de chantage et menaces à l’encontre de jeunes lycéennes via le réseau social facebook.

Cette arrestation a eu lieu suite à de nombreuses plaintes déposées par les familles des victimes, notamment une jeune fille qui a vu des photos montées sur photoshop la montrant dans des situations inconfortables qui lui ont valu les railleries de ses camarades au lycée. Elle explique que l’accusé a pris contact avec elle par message privé, lui a montré les photos et a commencé à la faire chanter, exigeant d’elle une somme d’argent et un smartphone.

Le maître chanteur présumé a été appréhendé chez lui après que la cellule technique des services de  la Gendarmerie a réussi à retrouver les échanges de messages privés entre lui et ses victimes qui confirment la tentative d’extorsion, ainsi que des publications avec les photos montées des jeunes filles.

Cette tendance est de plus en plus répandue et la cybercriminalité est en train d’emboîter le pas à la criminalité classique de façon inquiétante. Cachés derrière un écran et des pseudonymes, les cybercriminels se croient dans l’impunité de manipuler de jeunes innocentes, quitte à ruiner leur vie sans aucun état d’âme et pour quelques milliers de dirhams !

Source ici...

Category: