Article

SUSPECTÉS DE CHANGEMENTS FRAUDULEUX DE CARTES SIM: KOUAMÉ KOUADIO DIEUDONNE ET COFFI N'GORAN VIVIEN ONT ÉTÉ INTERPELLÉS

Le suspect KOUAMÉ KOUADIO DIEUDONNÉ faisait l'objet de recherche car il avait été cité dans une affaire de changements frauduleux de carte sim. Il avait été convoqué à plusieurs réprises par la PLCC, mais celui-ci n'a jamais honoré les rendez-vous. Il avait été denoncé par l'un de ces soit disant complices, qui était agent dans une maison de téléphonie, lui même interpellé et mis à la disposition du Parquet.

Les investigations menées par la PLCC ont permis de l'intercepter dans la commune d'Adjamé. Lors de son interpellation il avait en sa possession la pièce d'identité de COFFI N'GORAN VIVIEN et un numéro, pour qui il devait retirer la puce. La vérification du LCN a prouvé que COFFI N'GORAN VIVIEN n'est pas le vrai propriétaire du numéro en question. Il a été arrêté à son tour pour éclaircir cette affaire.

Lors des auditions KOUAMÉ KOUADIO DIEUDONNÉ avoue qu'il envoyait des pièces de personne inconnue pour remplacer les informations de certaines cartes sim. Prétextant que les propriètaires de ces numéros les avaient égarés. Il ajoute qu'il le faisait avec la complicité d'un agent de la maison de téléphonie qui ne verifiait pas si cela était vrai, vu qu'il faisait lui même parti de l'arnaque. Une fois, chose faite KOUAMÉ avait toutes les informations personnelles de ces cartes donc pouvait tranquillement vider les compte mobiles money. Il ajoute que COFFI savait qu'il procédait aux changements frauduleux de cartes, raison pour laquelle il l'avait sollicité. COFFI N'GORAN VIVIEN quant à lui, déclare ne pas savoir quel genre d'activité mene KOUAMÉ. A la question de savoir pourquoi avait-il demandé à KOUAMÉ de retirer sa puce égarée et pourquoi il ne s'était pas lui même rendu dans une agence pour la retirer? Et pourquoi le numéro qu'il prétend être le sien est utilisé par quelqu'un d'autre? Celui-ci n'a pas pu répondre.

En définitive, COFFI N'GORAN VIVIEN peut être poursuivi pour utilisation frauduleuse d'éléments d'identification de personne physique. Et KOUAMÉ KOUADIO DIEUDONNÉ lui pour complicité de modification frauduleuse de données informatiques.