Article

UN SOUS-AGENT EFFECTUE FRAUDULEUSEMENT DES SIM SWAP

AKAFFOU YAPI JEAN PRIVAT a été conduit devant la Parquet d'Abidjan Plateau le 20 mars 2017. Il a été appréhendé par les agents de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité. Il est suspecté de fraude sur porte-monnaie électronique.

Constatant des changements frauduleux de plusieurs cartes SIM ayant consisté à transférer les données d'une carte SIM sur une autre à l'insu de l'abonné initial (SIM SWAP), une maison de téléphonie de la place a saisi d'une plainte, la DITT (Direction de l'Informatique et des Traces Technologiques).
Les investigations menées ont permis de remonter au nommé AKAFFOU YAPI JEAN PRIVAT, un sous-agent de ladite maison de téléphonie.

Lors de son interrogatoire, AKAFFOU YAPI JEAN PRIVAT a déclaré ne pas être un cyberdélinquant. Il a ajouté qu'il n'est pas le responsable de ce dont on l'accuse. Car selon lui, il était en congé lors de ces opérations. A la question de savoir pourquoi ce sont ses accès qui ont été utilisés pour effectuer ces opérations et comment se fait-il que ces opérations ont été effectuées depuis une machine estampillée de la maison de téléphonie? Il a répondu que c'est parce que pendant ses congés dans une ville de l'intérieur, il a été sollicité par l'un de ses amis qui est lui aussi un sous-agent de la même structure pour vérifier le changement d'une carte SIM d'un client. Ce qu'il n'a pas hésité à faire en se connectant avec ses accès via une autre machine. Il ajoute qu'il ne savait pas que l'usage d'une machine étrangère à sa franchise pour se connecter était proscrit.
Le préjudice causé par cette opération est de 214 064 474 F CFA soit 329 330 EUROS.

En somme, il pourrait être poursuivi pour modification frauduleuse de données informatiques.
 

Category: