Bienvenue sur le site web officiel de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité. >>> Signalement en ligne <<<

ARNAQUE AUX SENTIMENTS SUR INTERNET

Tous ce que nous faisons sur internet laisse toujours des traces, ne pensons pas être à l'abri du tort que l'on commet dans le monde virtuel à autrui. C'est ce que croyais EMJ, voici son histoire.

[France] Cybersécurité : le gouvernement veut mettre les télécoms à contribution pour détecter les attaques

En 2013, la loi de programmation militaire (LPM) dotait la France d’un cadre strict en matière de sécurité informatique. Cinq ans plus tard – le diagnostic fait consensus –, les menaces informatiques demeurent à un niveau sans précédent. Les craintes d’ingérence dans l’élection présidentielle, ainsi que les virus WannaCry et NotPetya, au printemps, ont durablement marqué les experts et le pouvoir politique français. Le gouvernement profite donc de la nouvelle loi de programmation militaire, présentée en conseil des ministres, jeudi 8 février, pour muscler encore le dispositif français en matière de cybersécurité.

[France] Cybercriminalité : «Les escroqueries aux sentiments restent une valeur sûre»

Ils sont 38 gendarmes à explorer jour et nuit la face sombre du Web. Ils sont aux avant-postes de la lutte contre les pires criminels qui opèrent sur les réseaux Internet ou le darkweb, lieu de tous les échanges interdits. Des guetteurs face à un univers criminel en perpétuel mouvement. Le colonel Nicolas Duvinage, patron du Centre de lutte contre les criminalités numériques, dit C3N, évoque les tendances actuelles sur les réseaux lors du Forum international de Cybercriminalité (FIC) de Lille. La mode est aux « fausses commandes », version alternative à l’escroquerie dite au « président ».

Pages

S'abonner à Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité RSS