Bienvenue sur le site web officiel de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité. >>> Signalement en ligne <<<

Journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC célébrée en Côte d' Ivoire

Dans le cadre de la 12ème édition de la journée internationale des jeunes filles dans le secteur des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), l' Agence des Télécommunications de Côte d'Ivoire (ATCI) a ouvert ce jeudi 26 avril 2012, ses portes, aux jeunes filles des lycées Jeunes de Filles de Yopougon, Sainte Marie de Cocody, Mamie Faitai de Bingerville, et du Collège Notre Dame du Plateaux.  Le but étant de les inciter à faire carrière dans le domaine des télécommunications.

Fêtée chaque année, le quatrième jeudi du mois d'avril, cette journée est une initiative soutenue par les États membres de l'Union Internationale des Télécommunications (IUT) .
Une opportunité pour Arthur Aloco, directeur général de l’ATCI d'encourager les jeunes filles à venir dans le secteur des TIC, qui est un domaine d'avenir. «Il faut donc une sensibilisation des jeunes filles car il y a un intérêt dans le secteur des TIC» a-t-il précisé

Sensibilisation sur la cybercriminalité en milieu scolaire

L' âge relativement jeune des cybercriminels opérant en côte d'ivoire est très inquiétant et interpelle incontestablement toute la société ivoirienne. En effet cette montée de la cybercriminalité dans cette catégorie de la population traduit sans doute un malaise social. Assurément, l’appât du gain facile est devenu une norme, le respect de l'individu est de plus en plus conditionné aux moyens financiers et matériels dont il dispose.

Ce moyen de gagner de l'argent a pour conséquence inéluctable la perte des valeurs indispensables pour le développement de la Côte d' Ivoire. Pour remédier à cette perte d'intégrité morale, la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC), dans le cadre de l'application de son programme annuel, a débuté une série de conférences sur le thème des méfaits de la cybercriminalité en milieu scolaire, notamment les atteintes aux biens et  aux personnes.

La PLCC interpelle un cybercriminel

Diomandé Bonga Florent (35 ans) se faisant passer pour Flora Dubois, une femme de nationalité ivoiro-française exerçant dans le mannequinat entre en contact avec une jeune fille (Mlle X) sur le réseau social Facebook.

Elle dit avoir des magasins de vêtements à Abidjan précisément à la Riviera, mais souhaiterait en ouvrir d’autres où Mlle X pourrait travailler si cela l’intéressait. Flora Dubois (le cyber escroc) informe aussi Mlle X qu’elle est bisexuelle et lui fait des avances sexuelles que celle-ci accepte par dépit.

Le vendredi 03 février 2012, le cyber escroc envoie un message à Mlle X lui demandant de se mettre nue devant sa webcam. Après plusieurs hésitations, celle-ci finit par accepter. Menaçant de mettre cette vidéo sur Facebook, le cybercriminel lui demande de coucher avec le nommé AZIZ et par la suite lui remettre la somme de 60 000 fr CFA.

Pages

S'abonner à Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité RSS