Bienvenue sur le site web officiel de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité. >>> Signalement en ligne <<<

[DIVO] Il utilise la carte d'identité de voisin de classe pour retirer la fruit de son escroquerie sur Internet

Les investigations qui ont conduit à l’interpellation des nommés GNAN TEMANOHIN HERMANN et SAKO STEPHANE dans la ville de Divo, ont été initiées suite à une plainte reçue pour chantage à la vidéo. En effet, c'est en s'étant créé un compte facebook sous une fausse identité en l’occurrence « BLANDINE POUPEN », que le sieur GNAN TEMANOHIN HERMANN a réussi à se lier d'amitié avec sa victime. Ayant convaincu sa victime – un homme d'une trentaine d'années – de passer une conversation vidéo via Skype après de très longs échanges sur facebook ; le cybercriminel a incité sa victime à se soumettre à un jeu de séduction très intime. Ne s'étant pas rendu compte de la supercherie, la victime s'est adonnée à des attouchements sexuels explicites ; laissant ainsi libre cours au cyberdélinquant de filmer les scènes érotiques de leurs échanges.

[Sensibilisation] : La PLCC anime des ateliers de sensibilisation et formation sur la cybercriminalité à l’université d’été des TIC

« Internet pour tous », tel était le thème central de la 4e édition du « BEST14 », université d’été du numérique qui s’est tenue du 04 au 06 Septembre 2014 dans la ville de Bonoua. Initiée par les acteurs du web Ivoirien, cette plateforme d’échange et de formation aux bons usages des TIC a réuni pour cette édition, plusieurs centaines de participants professionnels et non professionnels de l’Internet. Cette rencontre annuel d’échange a été l’occasion pour les experts de la PLCC, d’animer des ateliers de formation et de sensibilisation sur la cybercriminalité et les dangers liés à l’usage d’Internet.

Cinq individus interpellés en pleine activité cybercriminelle dans la commune de Yopougon

Les équipes d’intervention de la PLCC ont interpellé le Mercredi 03 Septembre 2014, cinq individus dans la commune de Yopougon, Niangon. Recherchés pour chantage à la webcam et bien d’autres chefs d’accusation, les suspects ont été appréhendés pendant même qu’ils s’adonnaient à leurs activités illicites. En effet, en exploitant les différentes informations fournies par les nombreuses victimes de ce groupe criminel, les fonctionnaires de Police de la PLCC ont pu identifier et interpeller les nommés TOURE SORIBA BENJAMIN alias « benji moradini » (23ans), KOUDOU LANDRY SERGE alias « saoudien » (20ans), TRAORE DAOUDA REGIS alias « commissaire ake » (24ans), BAH MONSEGUEHA SERGE alias « miko CFA » (23ans) et ANGBANIO CLAUDE (20ans).

Pages

S'abonner à Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité RSS