Article

ATTENTION À VOTRE PORTE-MONNAIE ÉLECTRONIQUE

Le porte monnaie électronique est un produit que les maisons de téléphonie mobile ont décidé d’ajouter à leur différente prestation. Une initiative louable, dans le sens ou elle facilite les transactions et permet d’avoir de la liquidité à portée de main. Elle va malheureusement se heurter aux ruses des arnaqueurs. Ceux-ci émettent des appels ou SMS stipulant des histoires montées de toutes pièces à leur potentiels victimes. S’ensuivra une série de choses ayant pour but de débiter leur compte mobile money . C’est le lieu de tous vous interpeller à partager autour de vous les communications faites par la PLCC. Nous vous invitons par la même occasion, à être attentif au récit qui va suivre.

BC, marié et père de 7 enfants est commercial de profession. Comme plusieurs, il possède un compte mobile money qu’il utilise très souvent dans le cadre professionnel. Les activités pour BC marche bien, il ne souffre d’aucun désagrément sur son compte mobile. Un jour, alors qu’il revenait d’un rendez-vous avec l’un de ses clients, il reçoit un appel. Une personne larmoyante au bout du fil, lui fait savoir qu’il lui a fait un dépôt de 632 000 F CFA soit 973 EUROS par erreur. L’interlocuteur lui dit que l’argent est destiné aux soins de sa mère souffrante. Il supplie BC de lui ramener la somme qu’il lui a envoyé. Or, BC venait de recevoir un message dans lequel il est mentionné qu’un dépôt venait d’être effectué sur son compte. Dans un élan de compassion, il décide de vérifier les dires de ce dernier en consultant son solde. Quelques minutes plus tard, BC reçoit une notification sur son mobile l’informant qu’il venait d’être débité d’un montant de 625 000 F CFA soit 962 EUROS . Immédiatement, il rappelle l’inconnu mais en vain. Il comprend tout de suite qu’il vient d’être arnaqué. Sans attendre, il saisit la Plateforme de Lutte contre la cybercriminalité PLCC.

L’enquête menée par la PLCC , appuyé par le Laboratoire Criminalistique Numérique (LCN), a permis l’interpellation de KG. Celui-ci affirme s’être procuré le numéro pour le compte d’un tiers. Grâce à l’audit des éléments en sa possession, il a reconnu les faits. Ce sont au total 35 personnes qui ont été escroquées par le suspect. Le montant du préjudice serait estimé à 11 736 900 F CFA environ 18 057 EUROS.

En somme, KG a été déféré devant le Parquet d’Abidjan et pourrait être poursuivi pour Fraude sur porte monnaie électronique.