Article

LE RETRAIT FRAUDULEUX A DISTANCE FAIT ENCORE DES VICTIMES

SLR a été déféré devant le Parquet d’Abidjan et peut être poursuivi pour fraude et complicité de fraude sur porte monnaie électronique. Suivez donc son histoire pour mieux comprendre.

KAA est âgée de 28 ans, sans emploi, décide de faire du commerce pour subvenir à ses besoins. Activité qu’elle mène avec beaucoup de réussite, puisqu’elle arrive à épargner pour agrandir ses affaires. Un dimanche après qu’elle ait finit sa messe, elle reçoit un SMS lui disant qu’elle vient de recevoir un dépôt. Après la lecture du SMS, elle reçoit l’appel d’un homme en pleurs. Celui-ci prétend être en mission à l’intérieur du pays et que sa femme venait de faire une fausse couche. Il ajoute que les médecins demandent une somme de 150 000 FCFA pour les soins de sa femme. C’est dans la panique qu’il s’est trompé de numéro en effectuant le dépôt de 200 000 FCFA. Pour motiver notre jeune commerçante, il lui demande de faire partir 150 000 FCFA à sa femme et de garder les 50 000 FCFA restant. Prise de compassion, KAA ne vérifie pas d’abord son solde avant de faire partir le surplus reçu. Après avoir entré le code de son compte, elle constate qu’elle vient d’être débitée de 352 000 FCFA. Elle a essayé de le joindre mais en vain. C’est en ce moment qu’elle réalise qu’elle venait de se faire arnaquer. Elle a donc porté plainte à la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité(PLCC) pour enquête.
Les recherches effectuées par la PLCC avec l’appui du Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN), ont révélé que le numéro initiateur de la transaction frauduleuse a été commercialisé par GBA, agent d’une société de la place. Ce dernier convoqué dans nos locaux, affirme qu’il a été approché par SLR afin d’obtenir une carte sim pour son agence de transfert mobile. Il précise avoir remis la carte au nommé Kevin que SLR lui a présenté comme le gérant de son agence. SLR qui a été interpellé à son tour, reconnaît sans difficulté avoir arnaqué plusieurs personnes par le procédé expliqué plus haut. Mais il ajoute qu’il n’est pas impliqué dans le transfert frauduleux dont est victime dame KAA. C’est le nommé Kevin qui la détient et qui l’utilise.

En somme, le faux dépôt par erreur continue de faire des victimes. Nous vous conseillons de relayer l’information à vos proches détenteurs de compte mobile money. Cela leur permettra d’éviter tout désagrément.