Bienvenue sur le site web officiel de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité. >>> Signalement en ligne <<<

Lutte contre la cybercriminalité/Un présumé cybercriminel interpellé à Yopougon petit toit rouge

Le Mardi 21 Octobre dernier, le dénommé SAHIE Zirignon Guslain alias « Capitaine Ecobank », ivoirien, âgé de 22 ans a été interpellé dans le maquis « VIRAGE » situé à Yopougon petit toit rouge, suite à une patrouille des agents de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité(PLCC).Après perquisitions et fouilles approfondies, il apparaît que cet individu a reçu illicitement des transferts de fonds en provenance de la France.
Il a été déféré ce vendredi 24 Octobre 2014 devant le parquet d'Abidjan au fin de droit.

Mis aux arrêts pour intrusion illicite et modification de données d'un site Internet

Un individu répondant au nom de GNEPO YEVAH DIDIER a été mis aux arrêts par les fonctionnaires de Police de la PLCC, à la suite d'une plainte adressée par la victime de l'acte illicite. En effet, c'est après avoir constaté la modification des données de son site internet et l'impossibilité d'avoir accès à l'interface d'administration, que le propriétaire dudit site web - patron d'une entreprise de la place- a saisi d'une plainte la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité. Par ailleurs, un message injurieux avait été posté par l'auteur de l'acte délictueux sur la page d'accueil du site internet, mettant à mal la crédibilité de l'entreprise. Les investigations techniques effectuées par la PLCC ont permis d'identifier l'auteur de cette intrusion illicite, qui s'est révélé être un ex employé de l'entreprise.

Traqués par la PLCC, les cyberdélinquants se font payer via des cartes.

C'est dans l'arrière boutique d'un magasin de vêtements que deux suspects ont été interpellé en pleine activité cybercriminelle, dans la commune de Yopougon quartier Banco II. En effet, ce qui en apparence paraissait être un simple magasin de vêtements, cachait en vérité le nœud d'un réseau cybercriminel bien ficelé. Les informations directement collectées auprès des victimes et suite aux investigations techniques ont permis de découvrir le mode d'action de ce réseau cybercriminel.
Après avoir monté leurs escroqueries via Internet, les cybercriminels recommandaient à leurs victimes de se faire transférer des sommes d'argent par le biais de coupon de recharges pour cartes prépayées.

Pages

S'abonner à Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité RSS