Bienvenue sur le site web officiel de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité. >>> Signalement en ligne <<<

Cinq individus interpellés en pleine activité cybercriminelle dans la commune de Yopougon

Les équipes d’intervention de la PLCC ont interpellé le Mercredi 03 Septembre 2014, cinq individus dans la commune de Yopougon, Niangon. Recherchés pour chantage à la webcam et bien d’autres chefs d’accusation, les suspects ont été appréhendés pendant même qu’ils s’adonnaient à leurs activités illicites. En effet, en exploitant les différentes informations fournies par les nombreuses victimes de ce groupe criminel, les fonctionnaires de Police de la PLCC ont pu identifier et interpeller les nommés TOURE SORIBA BENJAMIN alias « benji moradini » (23ans), KOUDOU LANDRY SERGE alias « saoudien » (20ans), TRAORE DAOUDA REGIS alias « commissaire ake » (24ans), BAH MONSEGUEHA SERGE alias « miko CFA » (23ans) et ANGBANIO CLAUDE (20ans).

La jeunesse d’une communauté religieuse sensibilisée sur les dangers et conséquences de la cybercriminalité

Maître mot de la stratégie de lutte contre la cybercriminalité adoptée par la PLCC, la sensibilisation reste au centre des activités initiées au cours de ces vacances scolaires. En effet, la PLCC a animé au cours d’un symposium de la jeunesse d’une communauté religieuse locale, une série de séances d’information et de sensibilisation sur la cybercriminalité. Ces jeunes, élèves et étudiants pour la plupart, ont eu l’occasion d’échanger avec les experts de la PLCC sur les questions relatives aux risques encours par les auteurs d’actes illicites via les TIC, sur les mesures de sécurité de base sur Internet mais aussi et surtout sur les conséquences néfastes de cette activité criminelle pour l’image et l’économie de notre pays.

La fausse relation amoureuse se solde par l'arrestation des deux cyberescrocs

Si le mode opératoire de cette technique d'escroquerie dite de « l'arnaque aux faux sentiments » n'a guère changé depuis de nombreuses années, force est de constater qu'un grand nombre de personnes se laissent encore abuser par cette supercherie. En effet, c'est sur une plainte déposée par une victime de nationalité Sénégalaise, que deux (02) individus répondant aux noms de « KOUDOU FRANCK EMMANUEL » et « TAPSOBA MANAGAD KETTE SULEMAN » ont été interpellé par la PLCC ce lundi 21 Juillet 2014 dans la commune de Marcory. Le nommé Koudou Franck Emmanuel était parvenu à créer l'illusion d'une relation amoureuse avec sa victime sous la fausse identité de « RICARDO CLAUDIO », un prétendu Européen résidant en Côte d'Ivoire.
En usant de prétextes divers Koudou Franck alias « Ricardo Claudio », s'est fait transférer des sommes d'argent d'un total de 170.000 FCFA au nom de son comparse, Tapsoba Managad.

Pages

S'abonner à Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité RSS