Bienvenue sur le site web officiel de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité. >>> Signalement en ligne <<<

DEUX MAITRES DU CHANTAGE À LA VIDÉO APRRÉHENDÉS À ADZOPÉ

Enregistrer illégalement une image ou une communication privée à caractère sexuel, d'une personne à son insu est puni de 2 à 5 ans d'emprisonnement, selon la loi sur la cybercriminalité en Côte d'Ivoire. DANHO ADJA DOMINIQUE et ADO NANDJUI JEAN ERNEST suspects dans une affaire d'enregistrement illégal de communication, de chantage à la vidéo et escroquerie sur internet s'exposent à cette sanction.

UNE QUINQUAGENAIRE FRANÇAISE COMPLICE D'UN CYBERDÉLINQUANT

Dame Y ayant été victime d'escroquerie sur internet en provenance de Côte d'Ivoire, décide de devenir elle aussi une arnaqueuse.

REFUSANT DE SE DONNER À LUI, UN INDIVIDU PUBLIE DES PHOTOS NUES D'UNE JEUNE DAME

 

BOSSON AKA ROMARIC alias «PAPE» a été mis aux arrêts par les agents de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité ( PLCC), le 10 novembre 2016. Il serait un maître chanteur.

Pages

S'abonner à Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité RSS

Liens préférés

Ambassades en Côte d'Ivoire