Bienvenue sur le site web officiel de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité. >>> Signalement en ligne <<<

INTERPELLATION A KOUMASSI : DEUX SUSPECTS DEFERES

KRA YAO NICOLAS, et DIABATEYOUSSOUF, ont été interpellés par l’équipe d’intervention de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité. C’était le 15 Avril 2015 dans un cybercafé à Koumassi.

Après un examen minutieux des indices trouvés, les deux suspectsse faisant appeler « PATRICE DUPAND » et «  MARIE DERMOSE » sur les réseaux sociaux ont reconnu l’ensemble des accusations.En effet ils utilisaient de faux profil prétendant chercher l’amourpour escroquer leurs victimes. Le dernier montant soutiré serait estimé à306.400FCFA.

Ils ont été déférés devant les autorités compétentes pour répondre de leurs actes.

Il bon de préciser que la cybercriminalité est désormais punie en Côte d'Ivoire par la loi 2013-451 du 19 juin 2013 relative à la lutte contre la cybercriminalité.

Tags: 

La journée des jeunes filles dans le secteur des TIC

La journée des jeunes filles dans le secteur des TIC est une initiative internationale soutenue par les états membres de l’UIT conformément à la résolution 70 de la conférence de plénipotentiaires. Elle a été instituée afin de créer un environnement mondial qui encourage les jeunes filles et les jeunes femmes à envisager de faire des études ou d’embrasser une carrière dans le secteur en pleine croissance des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et leur donne des moyens nécessaires à cette fin. 

Fraude informatique et de faux document administratif : 3 suspects épinglés

Grande misère pour les cyberdélinquants, trois suspects ont été interpellé par la PLCC. Ce sont DUEHOUA MINTHO SERGE PACOME, étudiant, âgé de 28 ans, AGNISSAN JEAN-MCHEL, marchant d'une maison de transfert de d'argent, âgé de 29 ans, et OLY YAO JEROME, 38 ans, gérant d'espace de traitement de texte.
Une souricière de l'équipe de la PLCC suite à une plainte, a permis de procéder le jeudi 26 mars dernier à Abobo gare et Yopougon quartier Maroc à l'interpellation de trois suspects pour fraude informatique, faux commis dans un document administratif, usage de faux , escroquerie, tentative et complicité d'escroquerie portant sur 150 000 francs cfa.
Dans la réalisation de l'acte délictueux, le premier DEUHOUA MINTHO SERGE a eu pour rôle de solliciter l'obtention d'une nouvelle carte à puce de téléphonie mobile au nom du sieur N'GUESSAN YAO JEAN DE DIEU afin de pouvoir faire un retrait frauduleux sur le compte de la victime en question.

Pages

S'abonner à Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité RSS